Carnet des SavanesDon Orione

« Carnet des Savanes » n°10

Zoom sur la Psychomotricité…

Dans sa quête d’une prise en charge pluridisciplinaire de qualité des enfants en situation de handicap, le secteur de la psychomotricité a été créé au centre depuis six ans déjà. Il est coordonné par un spécialiste formé à l’Institut Panafricain de Psychomotricité et Relaxation de Douala au Cameroun.

La Psychomotricité est une profession paramédicale qui utilise les médiations corporelles pour agir sur l’aspect moteur, cognitif, affectif et relationnel de l’individu. Le Psychomotricien du Centre travaille en étroite collaboration avec les autres spécialistes dans le but de faire une prise en charge holistique des personnes handicapées surtout les enfants. Ce secteur méconnu du grand public et se confond avec la kinésithérapie par les non-spécialistes. Ainsi, les efforts sont faits pour amener les patients à comprendre la complémentarité de ces deux disciplines.

Le psychomotricien du Centre intervient dans plusieurs domaines de la prise en charge des patients. Il intervient à l’internat dit « Petit Cottolengo » par l’animation des enfants, les stimulations psychomotrices et surtout les jeux. La danse permet à ces enfants de découvrir, de ressentir leur corps et surtout de valoriser leur estime de soi. Cette activité permet également de travailler les coordinations du corps. Au cours de cette activité, ils se sentent plus valorisés et surtout prennent le plaisir.

Les jeux de construction procurent à ces enfants la joie, le plaisir et surtout développent chez eux la motricité digitale et la mémoire. S’agissant des mobilisations passives, elles favorisent la régulation tonique du corps.

Toutes ces activités menées à l’internat ont pour objectif d’offrir une meilleure prise en charge de ces enfants dans le respect de leur droits et dignité. A l’arrivée du Psychomotricien à l’internat, tous les enfants sautent de joie et commencent par danser déjà.

Cependant, ce service en essor constant rencontre des difficultés d’ordre matériel, malgré les efforts faits par l’administration du Centre pour en acquérir. Nous saisissons l’opportunité de cet article pour lancer un appel à tous les partenaires qui veulent bien nous soutenir à promouvoir ce service en matériels, en renforcement de capacité et soutien des patients. Nous remercions sincèrement l’Association YOVOTOGO pour ses efforts sans cesse pour le Centre.