Don Orione

Un nouveau sous-directeur au Centre…

Depuis le 15 août 2020 le père Adam Nabissiékou, l’économe et directeur adjoint du centre Don Orione de Bombouaka est affecté à Malanville, une ville située au nord-est du Bénin, au bord du fleuve Niger, à la frontière avec le Niger et à proximité de celle avec le Nigeria.

Quelques mots et photos…

A l’occasion de son départ, Adam nous a adressé ces quelques lignes et photos souvenirs que nous nous avons plaisir à partager ici.

« Je tiens avant tout à exprimer toute ma gratitude à Claude et à Marie Paule pour votre amitié et votre amour à continuer l’œuvre de Maman Marguerite ORÉ. Et je remercie du coup tous les membres de l’association YovoTogo connu ou non avec qui nous avons travaillé en vu d’améliorer un temps soi peu la vie et le bien-être des enfants et jeunes handicapés soutenus par le Centre. Grâce à vos efforts avec d’énormes sacrifices, vous donnez une lueur d’espoir à ses personnes pour qui l’avenir semble compromis. Même si on a l’impression qu’il ne s’agit qu’une goûte d’eau, il n’y a que les bénéficiaires qui puisse apprécier à sa juste valeur vos efforts. Je sais que quelque fois, on s’est mal compris même dans le bien que nous faisons. Cela ne doit pas nous décourager au point d’abandonner. Je vous présente toutes mes excuses pour tous les gestes et propos qui ont pu mettre à mal votre élan de générosité. Je vous encourage à ne pas baisser les bras. Les difficultés, il y en aura toujours. Quand ces moments arrivent, pensez à ceux là pour qui vous vous êtes engagé. Seul le Seigneur saura récompenser vos efforts au-delà de vos attentes. Bien de choses à toute l’association. Très amicalement Père Adam. »

Le successeur…

Le père Benjamin Gore succède au père Adam Nabissiékou comme directeur adjoint et économe du Centre Don Orione de Bombouaka. Il arrive du centre Don Orione de Bonoua en Cote d’Ivoire situé à 46kms d’ Abidjan. On peut dire qu’il revient sur ses terres puisqu’il est natif de Bogou, un village distant de quelques kilomètres seulement de Bombouaka. Le père Alain Kini nous confiait avoir pour mission de lui passer le flambeau.

Le bureau de YOVOTOGO lui souhaite une « Bonne arrivée », une bonne intégration et lui adresse tous ses encouragements pour la prise de ses nouvelles, et futures fonctions.