« Carnet des Savanes » n°22

Suivi-accompagnement des jeunes handicapés…

Le suivi-accompagnement est l’une des activités clés dont le Centre Don Orione mène avec dévotion pour favoriser l’inclusion des enfants et jeunes en situation de handicap.

Le suivi-accompagnement est une activité qui consiste à organiser des sorties de terrain pour aller dans le cadre ou le milieu de vie des enfants et des jeunes en situation de handicap. Ce suivi se fait au niveau scolaire, à domicile, au lieu d’apprentissage et au lieu de travail pour ceux qui ont fini l’apprentissage et qui exerce pleinement leur métier. Au cours de ces différents suivis, nous donnons des orientations ou nous menons des causeries éducatives avec les parents et proches, les enseignants, les apprentis et patrons d’atelier de formation pour que les enfants et jeunes en situation de handicap puissent se sentir à l’aise dans leur environnement social.

Notons que le suivi-accompagnement est tout un processus qui consiste à la prise en charge de l’enfant dès l’année où le Centre l’a identifié jusqu’à l’autonomisation. Ceci signifie que le Centre appui les enfants et jeunes en situation de handicap pour la scolarisation jusqu’à l’obtention d’un emploi ou d’un diplôme de fin de formation professionnelle. Pour ceux qui nécessitent une prise en charge à vie et qui ont un handicap sévère ou aigu ne pouvant pas aller à l’école ni apprendre un métier, le centre accompagne les parents à créer une activité génératrice de revenu afin de leur permettre de mieux prendre en charge leur enfant.

Tous ces appuis sont effectifs grâce à l’appui et le soutien de nos partenaires dont l’Association Yovotogo dont nous témoignons ici notre reconnaissance. A ce titre, nous prenons l’exemple de TILAGNOANI Thomas qui grâce à la contribution de l’association Yovotogo a pu ouvrir un salon de coiffure pour homme. De même ULYETTE Tampo se rend très utile au village pour charger les portables, les radios les torches puis suivre de plus proches l’élevage des moutons dont il a bénéficié d’un soutien.

D’une manière générale, grâce à l’appui des partenaires, l’inclusion des enfants et jeunes handicapés devient progressivement une réalité dans notre milieu. Malgré les efforts consentis par les structures de prise en charge ou d’accompagnement des personnes handicapées dans la promotion de leur droit, il reste du travail à faire en ce qui concerne leur autonomie financière.